Bienvenue sur Destination Angkor

Laissez-moi vous accompagner !


Je m’appelle Pisedh. Je suis né à Angkor et j’y suis guide.

A cause de la pandémie du COVID-19, le site d’Angkor est, hélas, maintenant vide et il semble que cela prendra du temps avant que la situation ne revienne à la normale.

Vous faire découvrir ces merveille d’Angkor me manque beaucoup.

Étant Guide Francophone et Hispanophone depuis 2003, j’ai voulu créer ce blog vidéo sur YouTube pour partager avec vous la beauté de mon pays, ma culture et le patrimoine laissé par mes ancêtres partout au Cambodge et spécialement à Angkor.

Vous qui avez découvert mon pays avec moi, j’espère que vous avez gardé un bon souvenir d’Angkor et du Cambodge lors de votre passage de quelques jours ou lors d’un plus long séjour.

Avec ce blog, je souhaite continuer à partager ma passion avec vous. J’espère vous retrouver très vite sur #DestinationAngkor : https://bit.ly/2QwXrcH ou mon site https://destination-angkor.guide/

Mes sincères salutations à vous tous.

Pisedh, votre guide.


Le site d’Angkor et sa valeur universelle reconnue par l’UNESCO

« Angkor est l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie du Sud-Est. S’étendant sur quelque 400 km2 couverts en partie par la forêt, le parc archéologique d’Angkor recèle les admirables vestiges des différentes capitales de l’Empire khmer qui rayonna entre le IXe et le XVe siècle : le célèbre temple d’Angkor Vat et, à Angkor Thom, le temple du Bayon orné d’innombrables sculptures. L’UNESCO a mis en œuvre un vaste programme de sauvegarde de ce site symbole et de son environnement. »

L’allée princiale du Prasat Angkor Vat vue par Henri Mouhot, le naturaliste français visité ce temple  en 1860 et son dessin a été publié dans le Tour du Monde en 1863.

Ce qu’un visiteur du 13ème siècle a noté :

Le tombeau de Loupan est hors de la porte du midi [Angkor Thom] à un « li », dans une enceinte d’environ dix « li »; on y voit plusieurs centaines de maison de pierre !

Zhou Daguan, ce chinois a visité la cité d’Angkor en 1296

À gauche: L’allée principale du Prasat Angkor Vat vue par Henri Mouhot, le naturaliste français qui l’a visité en 1860.

Ce dessin a été publié dans le journal Tour du Monde en 1863.